Tester

Du premier concept au produit fini

Un livre blanc en collaboration avec Amina Esselimani, Vachement Design et AF83

Vachement Design

_

Pourquoi tester

La conception de produit, de service, consiste en la formulation d’hypothèses qui répondent à un problème ou un besoin. Pour s’assurer que celles-ci répondent aux attentes des utilisateurs et du marché, il est nécessaire, au fur et à mesure du développement de la solution, de réaliser des tests utilisateurs pour vérifier la pertinence de la solution. Il faut, de préférence, les réaliser dans un contexte proche du contexte réel d’usage, pour que les résultats soient les plus fiables possibles.

Du test Quick and dirty au test fonctionnel, nous avons remarqué, dans nos expériences personnelles, que les entreprises prennent peu à peu conscience de l’intérêt des tests utilisateur dans le développement d’un projet. Elles intègrent, petit à petit, cette culture du test dans leurs habitudes.

Tester est une véritable occasion pour mobiliser tous les membres de l’équipe à un moment donné du projet. C’est enfin un élément de poids pour convaincre le client, notamment grâce à l’argumentaire issu du rapport de test.

Valider les hypothèses de conception

Il faut savoir que tester et réitérer c’est consolider la solution conçue. Souvent, la phase de test est réduite à la simple validation de l’ergonomie du prototype final, or, aujourd’hui, nous savons que la vérification des attentes utilisateur ou la confirmation d’un schéma mental, sont aussi importantes que la validation de l’ergonomie d’un produit. C’est pourquoi cette pratique des tests tend à être utilisée dès les premiers pas de la conception, voire même, en amont.

Un puissant outil de négociation

En plus de conforter le designer dans la conception de la solution, le rapport de test permet également de renforcer l’argumentaire auprès du client. Les résultats de test deviennent non seulement un vecteur de progression dans le projet, mais constituent aussi un véritable outil de négociation, pouvant remettre en question des décisions stratégiques prises en amont du projet.

En effet, le rapport de test peut questionner l’adoption de certaines fonctionnalités, le positionnement du projet, l’identification des attentes de la cible… Dans le pire des cas, la réorientation d’un projet, justifiée par un rapport de test éloquent, peut éviter certains échecs comme la non adoption du produit industrialisé par les utilisateurs finaux.

Dans une ère où la politique des startups et des entreprises est centrée autour de l’expérience utilisateur, les tests constituent le point de contact le plus fiable avec les futurs consommateurs. Ils prennent alors une valeur inestimable et s’intègrent comme une étape nécessaire de validation, à multiplier tout au long du développement du projet jusqu’à la livraison du produit final.

_

Les objectifs d’un test utilisateur

Avant tout, le plus important est de définir avec son équipe et, éventuellement le client, les objectifs du test : que voulez-vous vérifier ? Sur quoi devez-vous absolument vous forger des certitudes pour pouvoir avancer sereinement ? Quels points créent des litiges au sein de l’équipe et ont besoin d’être départagés par l’utilisateur final lui-même ? Selon l’état d’avancement du projet, les objectifs d’un test ne sont pas les mêmes [Fig. 1] et la nature des résultats sera également différente.

[Fig. 1] Types de tests possibles selon l’avancement du projet

En amont de la phase de conception, le test est orienté vers la découverte de services et de produits préexistants qui forment l’écosystème dans lequel devra s’intégrer votre produit. Plus qu’un simple benchmark, il s’agit ici de réellement vivre ou observer l’expérience proposée par des produits concurrents ou complémentaires. Cette phase de démarrage peut aussi consister en la découverte d’une version antérieure du produit sur laquelle il faudra itérer. Vous pouvez alors, en plus de tester vous-mêmes le produit, réaliser des interviews d’utilisateurs ou observer leurs usages actuels.

Enfin, la méthode du Guided fantasy permet, toujours dans cette étape de recherche utilisateur, de pousser la réflexion en ouvrant au maximum l’exploration, pour pouvoir mieux se recentrer après. Le but est d’arriver à la phase de conception en sachant quels problèmes résoudre et pour qui. Vous aurez également défini le contexte d’usage, technologique et concurrentiel dans lequel vous devrez vous insérer.

Les tests, durant les phases de conception et de production, visent d’abord à vérifier l’intérêt pour les solutions apportées et les fonctionnalités qui se dessinent. Ensuite, plus le projet avancera et que le prototype s’affinera, plus les questions d’usabilité pourront être adressées, comme la compréhension des wordings, la fluidité d’un flow pour réaliser une tâche, l’architecture de l’information, le plaisir d’usage…

_

Pour en en savoir plus sur les tests utilisateur, vous pouvez vous procurer le livre blanc Tester — Du premier concept au produit fini dont est extrait cet article. Outils et conseils pour rédiger un scénario, bonnes pratiques pour vous adresser à un testeur et opérer un recrutement, structuration d’un rapport de test convainquant : vous trouverez tout ce que vous cherchez sur le sujet dans ce manuel, co-rédigé avec Amina Esselimani, illustré par Vachement Design et édité par AF83.

Designer — writing about UX and new methodologies

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Aurélia Lacombe

Aurélia Lacombe

Designer — writing about UX and new methodologies

More from Medium

Virtual Inspection

SALESFORCE LWC STRUCTURE

Announcement: My Newly Redesigned Website!